Réalisations




Tout Ankh Amon, tout en Brezon

Mises en scène de la vie quotidienne à Fribourg (Suisse) et au Caire (Égypte)

 

 

Le projet «Tout an Khamon, tout en Brezon» fut présenté en référence à une parole de Ruth Dreifuss, ancienne Conseillère fédérale, et traitant de l'art et la culture comme moyen de rapprochement entre les individus marqués par leurs diversités et leurs spécificités culturelles ou religieuses. «Construire une meilleure écoute entre les hommes», tel était le but affiché.
Des enfants du Caire et de Fribourg ont été choisis par les artistes suisses Claire Zahnd (à Fribourg) et Romano Della Chiesa (au Caire) pour graver, sur des plaques d'ardoise, de linoleum et de bois, des scènes quotidiennes de la vie en Egypte et en Suisse. Une quarantaine d'estampes en noir-blanc et en couleurs sont ainsi nées de l'imaginaire de ces mini artistes issus d'horizons lointains et opposés. Par la richesse et la qualité de leur travail, ils ont jeté, à leur échelle, un pont entre l'Orient et l'Occident, une passerelle d'amitié qui transcende les différences. De leur côté, les auteurs du projet ont souhaité réunir par l'expression artistique deux mondes en apparence conflictuels mais, au fond, extrêmement complémentaires.

Dans un deuxième temps, Claire Zahnd a demandé à Romano Della Chiesa, vivant au Caire, d'adapter deux histoires aux illustrations égyptiennes et suisses. Celles-ci sont toutes deux traduites en arabe.

Expositions
Bibliothèque Moubarak (Le Caire), Bibliothèque Cantonale Universitaire (Fribourg), Bibliothèque municipale (Bulle), Haute École Pédagogique (Fribourg)

 

Livre «TOUT ANKHAMON TOUT EN BREDZON»

Les Editions du Pilon à Os (1998)

 

 

Livre broché (17 cm / 24 cm ) contenant des estampes originales de linogravure, ardoise et sérigraphie, créées et imprimées par 16 enfants de Fribourg  ( CH ) et 11 enfants du Caire ( Egypte ). Texte original en français de Romano Della Chiesa, artiste-peintre au Caire, inspiré par les images des enfants. Traduction en arabe de Amal Ayoub Freiji. Edition originale de 25 exemplaires. Khalil Mohamed Khalil, directeur artistique, en a assuré la mise en page, l’impression des textes et la reliure au Caire. La particularité de ce livre bilingue (français – arabe) réside dans le fait qu’il commence à gauche pour le français, à droite pour l’arabe et se termine au milieu.

Revue de presse
"Eine Pyramide mit Schweizerkreuz". Origineller Kulturaustausch zwischen Freiburg und Kairo», Freiburger Nachrichten, 10 décembre 1998.
«Echange, quand Tout An Brezon va à la rencontre de Tout Ankh Amon». Un livre à tirage limité rassemble quarante-deux gravures réalisées par les enfants des Mini-Beaux-Arts à Fribourg et par ceux d’un atelier au Caire. La Liberté, 9 décembre 1998.

 

Livre «TOUT ANKH AMON TOUT EN BREDZON – REGARDS CROISES»

Les Editions du Pilon à Os (1999)

 

 

Livre broché (15,5 cm / 22 cm ) imprimé en offset par René Oertig, Givisiez (CH), et relié par Schumacher, Schmitten (CH). Regard photographique porté par Yves Eigenmann à Fribourg et Isabelle Bourgeois el Laban au Caire sur les images gravées par les jeunes dans le livre «Tout Ankh Amon tout en bredzon». Le livre se feuillette à partir de la fin, ou à partir du début pour se terminer au centre par la rencontre. Edition: ISBN 2-9700224-0-0.

Claire Zahnd a souhaité compléter sa démarche en offrant au projet une nouvelle dimension: la photographie. Elle a demandé à un photographe fribourgeois, Yves Eigenmann et à une journaliste domiciliée au Caire, Isabelle Bourgeois El Laban, de retrouver au quotidien, chacun de leur côté, les scènes imaginées par les enfants. La tâche n'était pas simple puisqu'il a fallu partir à la chasse aux souris géantes, aux chats volants, photographier à la volée des parties de bras de fer ou des assiettes de la Bénichon. Ces photographies accompagnèrent les gravures et les textes dans leurs expositions.

Revue de presse
"Cette association entre enfants et adultes relève d'une grande générosité; elle fait naître, par les liens qu'elle a tissés, un beau message d'espoir contre le racisme et les barrières culturelles. Ce qui semblait de la gageure au départ, s'est réalisé grâce à la subtilité de ces enfants et la capacité des adultes à retrouver l'innocence et la fraîcheur de l'enfance."«Regards croisés», Al - Ahram Hebdo, le Caire, 27 octobre - 2 novembre 1999.
«Alltagsmomente in Kairo und in Freiburg», Freiburger Nachrichten, 26 August 1999.
"L'exposition présentée à Fribourg se visite comme un voyage. D'un pays à l'autre, d'une expression artistique à l'autre, au fil d'un récit à plusieurs couches qui dialoguent. La fraîcheur des gravures, la poésie des textes et le grain d'espièglerie des photographies composent une oeuvre à la valeur artistique et ethnographique." «Fribourg-Le Caire, regards croisés», La Liberté, 18 août 1999.

 

FRIBOURG:12H10 – LA PAZ: 08H10

Le projet

 

 

Quatre enfants et 6 adolescents des mini- et maxi-beaux-arts de Fribourg, auxquels sont venus s'adjoindre 8 adolescents de deux classes de Guin (Düdingen). Ils s'expriment sur leur ville, leur canton, leur pays, leurs vie. Chacun d'eux a créé, selon son inspiration, une gravure sur cuivre, ardoise ou lino. De l'autre côté de l'Atlantique, les frères et soeurs aînés de El Alto, sur les hauteurs de La Paz, en Bolivie, peuvent utiliser ce cahier comme support de jeux avec les plus petits et vont répondre, à leur tour, avec leurs propres idées et techniques.

Ce projet a été initié par Le Pilon à Os/Nord-Sud et l'ONG FODEI (Fomento al Desarollo Infantil) à La Paz, en Bolivie. Les deux structures ont décidé d'unir leurs forces en créant le projet "Suisse -Bolivie: communiquons par le dessin" afin de contribuer aux activités actuellement en cours, destinées à promouvoir l'importance de l'éducation initiale comme préparation à la vie dans les familles et la société en général, en contribuant à mettre en place l'égalité des chances pour tous les enfants, aussi, et surtout, pour ceux issus de milieux défavorisés.

 

Livre «FRIBOURG:12H10 – LA PAZ: 08H10»

Les Editions du Pilon à Os (2003)

 

 

Cahier  broché ( 20,5 cm / 29 cm ) contenant les reproductions des  gravures sur ardoise , linoléum et cuivre, créées et gravées par 18 jeunes des Maxi-beaux-arts de Fribourg et du cycle d’orientation de Guin/Düdingen (Suisse) et des dessins et peintures de jeunes de El Alto (Bolivie). La reliure a été réalisée par Hubert Waeber relieur à Fribourg. Edition originale en vingt-cinq exemplaires.

Expositions
Les oeuvres originales ont été exposées à la Bibliothèque interculturelle LivreEchange à Fribourg, et au Musée de l'enfance à La Paz.

Revue de presse
Article paru dans les Freiburger Nachrichten le 17 mai 2003 («Zwischen La Paz und Freiburg»).

 

Imagining Paper

Atelier de création de papier artisanal

 

 

Cet atelier fut le troisième organisé par l'association. Invitant en Suisse Mohamed Abou El Naga, Le Pilon à Os a mis sur pied deux stages de formation, dont un réservé aux adolescents des Maxi Beaux-arts,  à la création de papier artisanal. Le but était, en utilisant diverses fibres naturelles, de fabriquer divers papiers. La coloration de ces papiers se faisant à partir de pigments eux aussi totalement naturels.

Né en Egypte en 1960, Mohamed Abou El Naga est diplômé en beaux-arts de l'université d'Alexandrie, docteur en histoire de l'art de la même université. Ses oeuvres ont notamment été exposées en Egypte, Turquie, Italie, Jordanie, Espagne, Argentine et Japon. Il fut aussi le représentant officiel de l'Egypte à la Biennale de Venise en 2002.

Exposition
Exposition de l'artiste à la Galerie du Tilleul, à Champtorauz, en compagnie du graveur Romano della Chiesa, basé lui aussi au Caire (8 au 21 octobre 2006).

Revue de presse
«Poussant sa dynamique interculturelle jusqu'au bout, l'association (Pilon à Os / Nord-Sud) exporte les arts visuels réalisés en Suisse, mais assure également aux artistes étrangers d'être exposés en Suisse. C'est le cas pour Mohamed Abou el-Naga» La Liberté, 18 octobre 2006.

 

Identités culinaires

Une intervention interculturelle de Camille Poncet

L'association Pilon à Os / Nord Sud a soutenu, en septembre 2007, un projet proposé par Camille Poncet et qui a participé à  la manifestation multiculturelle Fri-Ponts qui s'est déroulée dans la Vieille Ville

Prenant pour cadre le Kebab de la gare de Fribourg, des photographies des détails du lieu avaient pour but «de montrer comment les traditions culinaires peuvent survivre dans notre ère de globalisation en tentant de dévoiler l'union qui se crée entre la place dans laquelle les mets sont servis et leurs trajets dans l'espace et le temps.»

 

Été 2016

 

Créer des ponts conviviaux artistiques et interculturels à travers l’intégration de deux réfugiées syriennes au stage de gravure du Pilon à Os.

 

 

« Cette année 2016 est une année particulière pour notre stage d’été.

 En effet nous ne fêtons pas de jubilé ni autre commémoration mais un rayon de soleil.

 Nous accueillons deux jeunes réfugiées syriennes qui partagent la vie quotidienne d’une amie qui, a « osé l’accueil », depuis le début de l’année, tout près de chez moi. Je les ai contactées et leur ai proposé de venir nous rejoindre dans notre semaine de stage de gravure. Elles ont accepté avec beaucoup de joie de participer à cette semaine artistique et conviviale.

 UNE PETITE GOUTTE D’EAU DANS LA MER !

 Je me réjouis tout particulièrement de ce 22ème stage.

 Le projet continue en 2017, les deux jeunes réfugiées syriennes participent activement aux cours de gravure de l’atelier pour l’année 2016-2017.

 

  Claire Zahnd